Que de bonnes choses à partager

Gastronomie, produits du terroir, épicerie fine, spécialités régionales, recettes de cuisine

Régalez-vous sur le stand de Keldelice au salon Saveurs 3 décembre 2009

Filed under: Le Bureau — Mlle Margotton @ 13:13
Tags: , ,

Pour cette nouvelle édition du salon Saveurs des Plaisirs Gourmands, nous avons sélectionné pour vous quelques produits à venir déguster sur notre stand…

A commencer par l‘huile de Provence AOC « Or de Taurenne » : une huile qui porte bien son nom ! La douceur de son arôme, sa couleur chaude en font une huile d’exception : une nouvelle façon de prendre l’apéritif en imbibant un morceau de pain de ce délicat liquide…

Ensuite nous aurons également des distributeurs d’Anis de Flavigny : ces petits bonbons, vous les connaissez sûrement, mais comme nous, une fois que vous y avez goûté, vous avez du mal à ne pas revenir à cette délicieuse graine d’anis !

Nous continuerons avec le Domaine du Mas Blanc et son vinaigre de Banyuls élaboré selon la tradition du Secret de Mamella, il se décrit et se déguste tel un grand cru…

A propos de grand cru, la Maison Destavel sera également présente sur notre stand, et, sans déguster la collection complète de ses millésimes de 1947 à 2007 (!),vous pourrez découvrir un grand millésime de ses Vins Doux Naturels.

Enfin, votre dégustation pourra se terminer sur une touche sucrée avec une confiture de figues artisanale et originale avec de la gelée d’arbouse de chez Biortu, qui fait partie du GIE du Taravu corse.

Bonne dégustation !

 

Le salon Saveurs des Plaisirs Gourmands et Keldélice 6 novembre 2009

Filed under: Le Bureau — Mlle Margotton @ 12:22
Tags: , , ,

Pour la deuxième fois, Keldélice installe son stand au salon Saveurs des Plaisirs Gourmands !

Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands Paris décembre 2009

Keldélice au Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands Paris décembre 2009

Le stand de Keldélice, c’est celui avec plein d’ordinateurs ?

Pas vraiment ! :)
D’abord sur le stand de Keldélice, il y aura les membres de l’équipe. Celles et ceux qui font que le site est vu tous les jours depuis un an ! Vous pourrez faire connaissance avec nous et nous poser toutes vos questions.
Ensuite, le stand représentera concrètement ce qu’on trouve sur le site internet : de nombreux produits très variés, venant de producteurs différents. Nous vous ferons découvrir et déguster ces produits gratuitement et nous vous concocterons quelques associations culinaires inédites… Et comme le salon se tiendra du 4 au  7 décembre, vous pourrez ainsi repartir avec des idées plein les papilles pour Noël et votre réveillon !
Au public, nous proposons des invitations gratuites.
Aux exposants, nous proposons un service professionnel gratuit pour photographier en haute définition leurs produits.
Aux blogueurs, nous proposons une dégustation d’une sélection de produits.
Passez nous voir, nous serons au stand G 09 du hall A !

Un partenariat et un concours

Le salon Saveurs et Keldélice continuent leur partenariat et organisent une deuxième édition du Concours du Producteur. Il s’agit de sélectionner un producteur en fonction :
* de l’originalité de sa gamme,
* de la qualité de son produit,
* de son travail respectueux de l’environnement

C’est un jury de 5 personnes qui dégustera le 12 novembre 2009 les produits envoyés.
Le producteur lauréat gagnera un stand gratuit sur le salon Saveurs, ainsi qu’un an de gratuité chez Keldélice pour référencer ses produits.

Nous vous annoncerons les résultats du concours très vite !

 

Notre cantine coréenne 24 juin 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 16:53
Tags: , ,
Non loin des locaux de Keldelice, le restaurant Go Ryo, au 24 rue Richer dans le 9ème à Paris, réalise des plats typiquement Coréens comme par exemple des Kimbap, Bibimbap (Chaud et Froid), des plats à base de Kimchi et bien d’autres.

Le restaurant Go Ryo

Le restaurant Go Ryo

Les prix sont très raisonnables et c’est copieux, en voici un exemple avec le menu à 10,50 euros comprenant

  • une entrée : kimbab (sorte de maki avec de la viande hachée et des légumes) ou raviolis Coréens
  • des amuses-gueule Coréens
  • un plat : Boeuf sauté ou Bibimbap chaud
  • un café ou thé

Après avoir mangé plusieurs fois des bibimbap, nous nous sommes tous posés une question concernant le bol qui sert à cuisiner un bibimbap : où les acheter ?

Le Bibimbap est un plat typiquement Coréen

Le Bibimbap est un plat typiquement Coréen

Nous avons mis pas loin de deux semaines à trouver des bols à bibimbap !

Voici 3 adresses où vous pourrez trouver des bols à bibimbap :

  • La boutique Himart 71 bis, Rue Saint-Charles 75015 Paris 01 45 75 37 44
  • Horaires/dates Du mardi au dimanche de 10:30 à 20:00
  • Accès M° 10 Charles Michel
  • La boutique ACE Mart 63, Rue Saint-Anne 75002 Paris 01 42 97 56 80
  • Horaires/dates Du mardi au dimanche 10:30 – 20:00
  • Accès M° 10 Charles Michel
  • La boutique Hana food 15, rue letellier 75015 01 45 77 74 71
  • Horaires/dates 10:30~19:30(ouvert), sauf le lundi(c’est fermé)
  • Accès M° 6,8,10 La Motte Picquet Grenelle

Il faut compter à peu près 35 à 40 euros pour un set complet pour 2 personnes (prix ACE Mart) :

2 bols 12 x 2 = 26 euros
2 supports 2,40 x 2 = 4,80 euros
La pince (et oui c’est chaud le plat :) ) = 3 euros
Total = 33,80 euros

Merci à Jung du restaurant Go Ryo !

 

Commande de la semaine : le Pineau des Charentes 23 juin 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 16:59
Tags: ,

Ce qui a motivé notre envie :

  • Un avant-goût d’été. Avec un bon melon en apéro à Ars en Ré.
  • Déguster un produit primé au Concours Général Agricole est toujours un plaisir
  • L’originalité du producteur qui produit du pineau et du fromage de chèvre

Le produit : www.pineau.fr

L’une des bouteilles réceptionnée avec un emballage très fiable

L’une des bouteilles réceptionnée avec un emballage très fiable

En 1589, alors qu’Henri IV accédait au trône de France, un vigneron charentais, au cours des vendanges, versa par mégarde du moût de raisin dans une barrique qui contenait de l’eau-de-vie de Cognac.

Il remisa alors ce fût dans le chai du domaine seigneurial.
Quelques années plus tard, lors d’une récolte abondante, la précieuse barrique lui devint nécessaire. Il eut la surprise d’y découvrir un merveilleux breuvage, limpide, ensoleillé comme la terre des Charentes.

Le producteur : Maison Jousseaume
Le site où la commande a été effectuéehttp://www.goat-and-cheese.com/pineau
Un lien supplémentaire des recettes à base de Pineau : http://www.pineau.fr/recettes.asp
Date de la commande jeudi 24/04/2008, 10h05
Caractéristiques du produit : nous avons commandé 6 bouteilles de pineau ayant tous été primés au Concours Général Agricole. 3 Extra vieux (medaille d’or au Concours Général Agricole 2005), 2 prestige blanc (médaille d’argent au Concours Général Agricole 2006) et 1 blanc (médaille de bronze au Concours Général Agricole 2005).
Prix 95 € ttc les 6 bouteilles
Frais de livraison 11,29 €
Livraison vendredi 25/04 à 11 heures.
Note sur l’emballage 10/10. Nous avons particulièrement été bluffé par la qualité de l’emballage (cf photos)
Rapport entre ce qui était annoncé et la livraison 10/10
Note gustative/plaisir de l’équipe 10/10 avec un grand débat entre les partisans de l’extra vieux et ceux du prestige blanc.

 

Chez Hugo, cuisine créative et provençale 19 juin 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 17:06
Tags: ,

Aujourd’hui un déjeuner sous le signe du soleil et des grillons.

Hugo , 12 rue Papillon dans le 9ème est un petit restaurant qui sent bon l’huile d’olive et le basilic. La devise, “Cuisine créative et Provençale” décrit parfaitement les plats de l’ardoise.

Au menu aujourd’hui :

Pour Alexandre un assortiment de tapenades à la provençale en entrée. Emmanuel et Katya ont opté pour une salade de mesclun aux fruits et graines, et, pour moi un petit tartare de saumon aux herbes accompagné de petits légumes et fruits frais. Bref que du très frais et très parfumé.

Les belles assiettes d'Hugo

Les belles assiettes d'Hugo

En plat principal : brochette de 3 poissons pour Alexandre et moi, Daurade royale aux petits légumes pour Katya. (Emmanuel, soignant sa ligne, a préféré prendre un dessert…)

A noter que tous les vins peuvent se prendre au verre et que le patron n’hésite pas à faire goûter pour être sûr de faire le bon choix.

Les plats principaux de chez Hugo

Les plats principaux de chez Hugo

Pour terminer un petit dessert…

En dessert, une salade de fruits frais et son sorbet

En dessert, une salade de fruits frais et son sorbet

 

Commande de la semaine : le génépi des Alpes 5 mai 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 17:33
Tags: ,
Le génépi confortablement emballé

Le génépi confortablement emballé

Le génépi, très bon ami du montagnard...

Le génépi, très bon ami du montagnard...

Mercredi après midi, après une belle journée ensoleillée le temps change brusquement chez Keldelice. Le ciel s’obscurcit, les hautes cimes parisiennes se couvrent, la température se refroidit, il règne comme un air alpin dans notre refuge. Heureusement, nos amis savoyards arrivent à la rescousse.

Certains ne connaissent pas forcément bien le Génépi. Il s’agit d’une plante de haute montagne que l’on trouve dans les alpes ou les Pyrénées, passé les 2000m d’altitude. Elle existe sous une multitude de variétés et il est intéressant de noter que l’absinthe est sa petite soeur des plaines. Mais, et c’est ce qui nous intéresse ici, il s’agit également d’une liqueur qu’en ont tiré les montagnards, chacun selon sa propre recette, la plupart du temps gardée secrète. La plante est récoltée en août comme le veut la tradition, puis la liqueur est obtenue par macération dans de l’eau de vie et du sucre.

Toutefois, les plus connaisseurs affirmeront que chaque génépi diffère légèrement de l’autre. Notre bouteille provient du producteur Routin mais a été commandée via Ebay. Nous avons pu constater qu’il est difficile actuellement de trouver ce produit sur les boutiques en ligne.

Légèrement épais sans être sirupeux, réchauffant mais pas trop rude, aux arômes subtils pour une liqueur affichant tout de même 40° à l’étiquette, ce génépi aura su convaincre même les plus réticents des bienfaits de cette charmante boisson alpine.

Le producteur : Routin
Site web routin.com
Le site où la commande a été effectuée ebay.fr
Date de la commande jeudi 10 avril vers 18h
Caractéristiques du produit Montania, 35 cl
Prix 17 €
Frais de livraison 5,70 €
Date de livraison lundi 14 avril
Note sur l’emballage 8/10, bien emballé mais sans petits plus
Rapport entre ce qui était annoncé et la livraison 10/10, du Génépi, sans surprises
Note gustative/plaisir de l’équipe 9/10

 

Commande de la semaine: jambon Noir de Bigorre 24 avril 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 17:41
Tags: , ,
Réception du colis avec notre Jambon Noir de Bigorre

Réception du colis avec notre Jambon Noir de Bigorre

Que le découpage de jambon commence !

Que le découpage de jambon commence !

Sur Keldelice la communauté fera partager ses produits préférés, producteurs gagnant à être connus, expériences culinaires, recettes de familles, bons plans, coups de cœur, adresses de marchés gourmands, astuces pour choisir les produits…En attendant l’ouverture du site, nous avons courageusement décidé de nous y coller ;o)
Chaque semaine nous allons commander un produit en ligne et vous faire partager nos impressions.

Cette semaine : le jambon Noir de Bigorre

Ce qui a motivé mon envie :
  • c’est un produit qui a failli disparaitre. En 1981 il ne restaient plus que 34 truies et 2 mâles. Nous avons tous une part de responsabilité pour soutenir la biodiversité.
  • C’est aujourd’hui à mon goût le meilleur jambon français que je connaisse. Le plus proche de ce qui se fait de l’autre côté des Pyrénées.
  • Il parait que c’est du « bon gras » : le taux de gras intramusculaire est très élevé, avec une forte proportion d’acide oléique. Cette présence d’acides gras monoinsaturés et le très bon équilibre avec les polysaturés participe à l’abaissement du taux de cholestérol.
  • Enfin c’est un produit festif, avec un rituel pour le découper autour de l’assemblée

Le produit : http://www.noirdebigorre.com

Aujourd’hui le cochon noir de Bigorre court à nouveau dans la nature et il développe du muscle. Il se nourrit de seigle, d’orge, et en saison mange à satiété l’herbe, les glands et les châtaignes dont il raffole et développe du gras. Enfin avec un cycle de croissance minimum de 12 mois et de 18 mois d’affinage, il développe du goût. Ses caractéristiques : douceur, fondant, goût puissant et longueur en bouche.