Que de bonnes choses à partager

Gastronomie, produits du terroir, épicerie fine, spécialités régionales, recettes de cuisine

Commande de la semaine: jambon Noir de Bigorre 24 avril 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 17:41
Tags: , ,
Réception du colis avec notre Jambon Noir de Bigorre

Réception du colis avec notre Jambon Noir de Bigorre

Que le découpage de jambon commence !

Que le découpage de jambon commence !

Sur Keldelice la communauté fera partager ses produits préférés, producteurs gagnant à être connus, expériences culinaires, recettes de familles, bons plans, coups de cœur, adresses de marchés gourmands, astuces pour choisir les produits…En attendant l’ouverture du site, nous avons courageusement décidé de nous y coller ;o)
Chaque semaine nous allons commander un produit en ligne et vous faire partager nos impressions.

Cette semaine : le jambon Noir de Bigorre

Ce qui a motivé mon envie :
  • c’est un produit qui a failli disparaitre. En 1981 il ne restaient plus que 34 truies et 2 mâles. Nous avons tous une part de responsabilité pour soutenir la biodiversité.
  • C’est aujourd’hui à mon goût le meilleur jambon français que je connaisse. Le plus proche de ce qui se fait de l’autre côté des Pyrénées.
  • Il parait que c’est du « bon gras » : le taux de gras intramusculaire est très élevé, avec une forte proportion d’acide oléique. Cette présence d’acides gras monoinsaturés et le très bon équilibre avec les polysaturés participe à l’abaissement du taux de cholestérol.
  • Enfin c’est un produit festif, avec un rituel pour le découper autour de l’assemblée

Le produit : http://www.noirdebigorre.com

Aujourd’hui le cochon noir de Bigorre court à nouveau dans la nature et il développe du muscle. Il se nourrit de seigle, d’orge, et en saison mange à satiété l’herbe, les glands et les châtaignes dont il raffole et développe du gras. Enfin avec un cycle de croissance minimum de 12 mois et de 18 mois d’affinage, il développe du goût. Ses caractéristiques : douceur, fondant, goût puissant et longueur en bouche.

 

Dégustation moldave 17 avril 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 17:55
Tags: ,

Aujourd’hui dégustation de vin moldave accompagné de charcuterie traditionnelle.

Katya nous a ramené, en import direct de Moldavie, deux bouteilles de vin produites par Bostavan :

  • Un Cabernet Rouge (Rosu sec)
  • Un Chardonnay Blanc (Alb sec)

Le tout accompagné de charcuterie: Salami de Moscou, viande de porc pressée et muscle de porc fumé.

Un détail intéressant les vins moldaves portent tous une étiquette portant un numéro unique qui permet de vérifier sur internet l’authenticité du vin, sa date d’embouteillage et des infos sur le producteur.

Je pense que nous avons fait honneur à cette initiative (en tout cas les bouteilles sont vides ;). Personnellement j’ai un petit faible pour le Salami de Moscou qui d’ailleurs ne ressemble pas vraiment à un salami comme nous le connaissons.

As dori un pahar de vin rosu

 

it was delicio.ou.u.u.s 9 avril 2008

Filed under: La Cuisine — Mlle Margotton @ 17:48
Tags: , ,

Today, we ate something delicious! I speak about ” le jambon Noir de Bigorre”! As we do not have in Moldova such kind of ham, I decided to taste it fully !

Cyril prepared the dish wonderfully, some french ‘baguettes’ cutted in big slides impregnated with fresh tomatoes juice, watered with olive oil [Huile d’Olive du Portugal – A capela dos Olivais] and strewed with salt ! As every dish is associated to a wine in France, we tasted all that with ‘pas mal’ wine – Excellence du Capitole, Fronton, recolte 2005, which got the award ‘Medaille d’or Paris 2007’!

It was fine, tiny and delicious. Each of us cutted the ham in gentle slides. It was amazing and funny, by the way about the fact that I had never seen in my life such a thing! I guess my colleagues will speak more about the idea of tasting each Friday du ‘terroir français’, me, I am just shocked and glad to savurate the French gastronomy worship. As our traditional Moldovan dish is mamaliga, which is better known to the rest of the world in its Italian form, polenta, I am glad to discover French gastronomy traditions among such good guys from Keldelice. Voilà!

 

Mauvaise ergonomie 7 avril 2008

Filed under: Le Bureau — Mlle Margotton @ 18:00
Tags: ,
L'ergonomie peut être mauvaise, même sur l'ascenceur !

L'ergonomie peut être mauvaise, même sur l'ascenceur !

Un peu hors sujet mais néanmoins intéressant, un exemple de mauvaise implémentation ergonomique : c’est la photo de notre nouvel ascenseur, mis en service il y a moins d’une semaine. Logiquement on aurait pu s’attendre à ce que le bouton “descente” soit en bas et non l’inverse…

A méditer !

 

La cuisine a commencé

Filed under: Le Bureau — Mlle Margotton @ 17:57
Tags: ,
Les équipes Keldelice et Novelys au travail

Les équipes Keldelice et Novelys au travail

Depuis le 1er Avril, le développement a démarré sur les chapeaux de roues. L’équipe alsacienne de Novelys, dirigée par Yann Klis, composée de Justine et Nicolas, sera en charge du développement des fonctionnalités du portail.

Yann a commencé par sensibiliser Keldelice sur les processus de développement d’un projet Web agile (plateforme d’intégration continue, dev, pre-prod, prod). Le dialogue s’est ensuite poursuivi par la présentation globale du projet et les réactions des nouveaux arrivants vis à vis des concepts.

Keldelice oblige, un très bon repas à la Scala (11, Boulevard Bonne Nouvelle 75002) a précédé les indispensables débats techniques autour de l’architecture ainsi que du modèle de données, permettant de clore cette journée et laisser Novelys regagner Strasbourg avec, nous l’espérons, de bonnes choses en tête. Le four est chaud !

 

Les grands chefs planchent sur la cuisine de demain 3 avril 2008

Filed under: Le Balcon : Brèves alimentaires — Mlle Margotton @ 11:01
Tags:

Très intéressant la discussion entre des grands chefs parmi lesquels Joël Robuchon, Marc Veyrat et Hiroyuki Hiramatsu qui se sont réunis le 31 mars afin de discuter de l’avenir de la cuisine et des nouvelles tendances.

On a noté avec intérêt le retour en force du terroir, de la culture, des racines, du goût et de la tradition dans le débat. J’aime bien l’idée du « Pensons local, vivons global« de Pierre Gagnaire : ça donne plein d’idées pour Keldelice !